Cerfrance Nord - Pas de Calais

Siège social

5 bis, Haute Rue,

59481 RADINGHEM-EN-WEPPES

 

Cerfrance Nord - Pas de Calais

Siège administratif

Centre d'affaires ARTEA - ZAC de l'An 2000

Rue Joseph Marie Jacquard

62800 LIEVIN

03 21 606 606

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White YouTube Icon
  • White LinkedIn Icon

Nos experts prennent la parole

Suivez-nous
  • Grey Facebook Icon
  • Grey YouTube Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey LinkedIn Icon

Retraite, mode d'emploi

 

 

 

Préparer sa retraite

 

Pourquoi préparer sa retraite ?


► Prévoir le changement de vie : Il est important de réfléchir à ce que vous voulez faire tant que vous êtes encore en activité pour éviter une rupture brutale.
► Assurer un revenu : Pour tous, la pension de retraite se calcule de la même façon : à taux plein, elle s'élève à 50% de la moyenne des 25 meilleures années de revenu.

 

Pourquoi et comment déterminer l’âge de départ en retraite ?


► Le calcul de l’âge de départ en retraite : Pour bénéficier d'une pension complète, il faut avoir au moins 62 ans et tous ses trimestres (ou entre 60 et 62 ans si vous êtes né avant 1955). Pour pouvoir percevoir une pension à taux plein, il faut avoir cotisé 160 trimestres, soit 40 ans, pour les personnes nées en 1948, jusqu’à 172 trimestres, soit 43 ans, pour les personnes nées à partir de 1973.
 Le dispositif carrière longue : Les personnes ayant commencé à travailler avant 20 ans peuvent partir à la retraite à 60 ans, à condition d’avoir cotisé le nombre de trimestres requis.
► La Pénibilité : Dans le régime général des salariés, la pénibilité de la carrière est prise en compte de deux façons pour le calcul des droits à la retraite soit possibilité de partir à la retraite à 60 ans et à taux plein en cas d'incapacité permanente liée à une carrière pénible soit compte personnel de prévention de la pénibilité à partir de 2015.

 

Variation du montant de la pension


► La décote : Elle est appliquée lorsque le nombre de trimestre validé est insuffisant et que la retraite est prise entre 62 et 67 ans. La pension est calculée au prorata du nombre de trimestres validés et subit une décote de 1,25% par trimestre manquant. Si la retraite est prise après 67 ans, pas de décote, juste un prorata.
► La surcote : Chaque trimestre cotisé supplémentaire donne droit à une surcote, c'est-à-dire une augmentation de votre pension de base, de 1,25%.
► Rachat de trimestres : On peut racheter les années d’études supérieures, les années incomplètes (périodes de chômage non indemnisées, temps partiel, stages…).

 

Le mode de départ en retraite


► La retraite progressive : Elle consiste à passer à temps partiel dans votre activité, tout en percevant une partie de votre pension de retraite. Vous continuez à cotiser et à accumuler des droits et des trimestres, qui sont pris en compte au moment de la liquidation définitive de votre retraite.
► La préretraite : Il s’agit pour le salarié de partir en retraite avant la date prévue, en percevant une allocation de remplacement jusqu’à l’âge de la retraite à taux plein.

 

 

 

Entrepreneur, employeur : gérer le départ en retraite

 

Entrepreneur : que faire de son entreprise ?


► Transmettre son entreprise : au-delà de l'aspect purement psychologique pour le dirigeant (visant à se détacher affectivement de l'entreprise qu’il a créée, repris ou développé), il est indispensable de démarrer un bilan/diagnostic afin de passer le relais dans les meilleures conditions.
► Le contrat de génération « entrepreneur » : il peut être utilisé pour embaucher un jeune de moins de 26 ans dans la perspective de reprise de l’entreprise. Pour cela, le chef d’entreprise de moins de 50 salariés doit avoir au moins 57 ans. L’entreprise obtient alors une aide de l’Etat d’un montant de 4 000 € par an pendant 3 ans.

 

Employeur : comment gérer le départ en retraite des salariés ?


► Les entretiens de seconde partie de carrière : à compter de son 45ème anniversaire et ensuite tous les 5 ans, cet entretien est destiné à faire le point sur les compétences, besoins de formation, situation et son évolution professionnelle. En complément, mise à disposition d'informations sur la retraite, voire de simulations personnalisées.
► Transmettre les compétences : contrat de génération, tutorat : le contrat de génération permet à toute entreprise qui embauche un jeune de moins de 26 ans et qui maintient dans l’emploi un salarié d’au moins 57 ans de percevoir une aide financière de 2000 € par salarié concerné (à temps plein) et par an (soit 4000 € par an pendant 3 ans). Le tutorat permet de procéder au suivi d’un jeune nouvellement embauché pour lui transmettre toutes ses compétences et ses savoirs.
► L’impossible mise à la retraite : un employeur du secteur privé peut mettre d'office en retraite un salarié contre son gré qu’à compter de ses 70 ans.

 

 

 

C’est pour bientôt : je pars en retraite

 

Que dois-je faire ?


► Préparer la procédure administrative : Vous pouvez demander un relevé de carrière à l’Assurance Vieillesse (liste des salaires annuels revalorisés depuis le début de la vie professionnelle) ainsi que le relevé individuel de situation (recense tous les trimestres acquis au cours de sa carrière). Si vous avez effectué des services militaires, il faut demander une attestation des services accomplis. 4 mois avant la date de départ souhaitée (6 mois pour un fonctionnaire), il faut demander la retraite de base ainsi que la retraite complémentaire au moyen du formulaire dédié. Si vous êtes salarié, il faut prévenir votre employeur de la date choisie.


► Débloquer son épargne : Il devient possible de débloquer l’épargne constituée pendant la carrière, pour augmenter ses revenus durant sa retraite. Différentes solutions sont possibles pour préparer sa retraite : investissements immobiliers ; assurance-vie ; Perp ; PERCO ; … Quelle que soit la (ou les) solution retenue, il est impératif de commencer à épargner tôt.

 

Et si, finalement, je reprenais une activité ?


► Cumuler sa retraite avec une activité différente : il est possible de commencer une activité qui dépend d'un autre régime. Si la retraite est prise avant le 1er janvier 2015 : perception des nouveaux revenus sans perdre le bénéfice de votre pension tout en cumulant des droits du nouveau régime. Si la retraite est prise à compter du 1er janvier 2015, paiement de cotisations mais pas de nouveaux droits (cotisations de solidarité).


► Percevoir sa retraite et reprendre ses anciennes fonctions : cumul possible à condition d'avoir liquidé la totalité de vos pensions de retraite et de remplir les conditions pour percevoir votre retraite de base à taux plein.

 

 

 

En résumé

 

  • A 25 ans : mettre de l'argent de côté sans le bloquer. Il s'agit surtout de prendre de bonnes habitudes dès l'entrée dans la vie active : épargner et classer les documents qui seront nécessaires plus tard.
     

  • A 40 ans : faire un point sur sa carrière pour corriger les éventuelles erreurs, demander son relevé individuel de situation, alimenter son épargne (assurance vie, PEE, PERCO, PEA), investir dans l’immobilier locatif…
     

  • A 50-55 ans : estimer sa retraite : faire une estimation à 10 ou 15 ans du départ. Faire un bilan retraite: Quand la paperasse s'entasse, faire appel à un cabinet spécialisé peut être judicieux, qu'il s'agisse simplement de vérifier que les caisses de retraite ne vous lèsent pas, ou bien d'optimiser vos placements pour garantir vos revenus. Envisagez le rachat de trimestres: estimer le nombre de trimestres nécessaires pour atteindre le taux plein et provisionnez pour les racheter.
     

  • A 60 ans : partir à la retraite ou pas ? Reconstituer sa carrière, enclencher la liquidation (de sa retraite de base et complémentaire) environ six mois avant la date de départ souhaitée, débloquer l’épargne si vous le souhaitez, éventuellement reprendre une activité, choisir de surcoter.

 

La cessation de toute activité professionnelle apparaît souvent comme soudaine et déroutante… Rassurez-vous, vous n'êtes pas le (la) seul(e) dans ce cas: chaque année, plus de 750 000 personnes en France vivent la même situation et voient leur vie changer du tout au tout.

Il faut savoir que prendre sa retraite n'est pas une fatalité et que ce passage offre au contraire de nouvelles opportunités. C'est souvent la porte ouverte à un nouveau mode de vie et surtout, à de bons moments. Voyages, sorties, vie associative, sport ou encore temps avec les petits-enfants, les perspectives offertes par la retraite sont nombreuses. Vous aurez enfin le temps de vous consacrer à votre bien-être et à celui de vos proches !

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload