Cerfrance Nord - Pas de Calais

Siège social

5 bis, Haute Rue,

59481 RADINGHEM-EN-WEPPES

 

Cerfrance Nord - Pas de Calais

Siège administratif

Centre d'affaires ARTEA - ZAC de l'An 2000

Rue Joseph Marie Jacquard

62800 LIEVIN

03 21 606 606

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White YouTube Icon
  • White LinkedIn Icon

Nos experts prennent la parole

Suivez-nous
  • Grey Facebook Icon
  • Grey YouTube Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey LinkedIn Icon

Comment trouver un financement court terme ?

 

Quelque soit le stade de l’entreprise (création, de reprise, de développement, de croissance externe…) la recherche de solutions de financement court terme et long terme est un enjeu récurrent pour la plupart des entrepreneurs. Et pour répondre à ces besoins de financement, Il existe une multitude de solutions que les chefs d’entreprise peuvent solliciter. Encore faut-il les connaître. Détails sur les financements court terme.

 

 

Durant sa vie, l’entreprise rencontre parfois des décalages au sein de son cycle d’exploitation et donc entre les encaissements prévus et les dépenses engagées (achat de matières premières, de marchandises, paiement des loyers,  assurances…). Ces opérations peuvent entraîner ce qu’on appelle un besoin en fonds de roulement (BFR) nécessitant la mise en place de solutions de financement court terme. En effet, lorsque les recettes sont inférieures aux dépenses et que la trésorerie disponible est insuffisante, l’entreprise peut se retrouver dans le rouge.

 

Ces solutions, d’une durée inférieure à un an, permettent de financer l’activité quotidienne de l’entreprise à la différence des financements moyen terme (1 à 5 ans) et long terme (supérieure à 5 ans) dediés à des investissements.

 

Il existe deux types de financement court terme :

 >  Les crédits de trésorerie. Ils vont permettre à l’entreprise d’avoir un compte débiteur par la mise en place d’une facilité de caisse ou d’un découvert bancaire. La durée, le montant et les intérêts sont fixés à l’avance par la banque. L’entreprise peut également avoir recours à un crédit court terme. Celui-ci permet de palier à des besoins ponctuels de trésorerie dans l’attente d’une rentrée d’argent importante, notamment si l’activité est saisonnière ou pour soutenir la trésorerie en période creuse.

 

 >  Les crédits par mobilisation de créances permettent d’avoir en avance les règlements clients (entreprises ou administrations). Voici les solutions les plus courantes :

  • l’escompte de traite est une avance qui permet de disposer du montant d’une créance sans en attendre le règlement. La traite est remise à l’établissement bancaire contre financement. Si la créance reste impayée à son échéance, ce sera à l’entreprise d’engager la procédure de recouvrement.

  • la cession Dailly permet de bénéficier d’un crédit court terme en contrepartie de la production de factures représentatives des créances clients.

  • l’affacturage permet de disposer du montant d’une créance avant l’échéance de paiement, mais contrairement à l’escompte, il garantit la créance et inclut un service de recouvrement.

 

Notre conseil !

Avant de solliciter tout financement, il est essentiel de mettre en place un plan de trésorerie afin d’anticiper tout besoin de trésorerie. Il est plus facile de négocier auprès du banquier quand tout va bien et que l’on prévoit un déficit trésorerie à venir. Pour étudier la demande et apprécier davantage la situation de l’entreprise, la banque demandera également le bilan et le compte de résultat, le prévisionnel d’activité, les factures à émettre ou à percevoir auprès des clients.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload